Vie pratique

Vous êtes ici :

L’EXTINCTION DE L'ÉCLAIRAGE PUBLIC DÉBUTE LE 1er FÉVRIER 2023

Au 1er février 2023, la commune expérimente l’extinction de l’éclairage public entre 23h et 5h.

L’éclairage public représente un enjeu important pour les collectivités tant sur le plan financier que dans la lutte contre les émissions à effet de serre. Certaines communes voisines pratiquent d’ores et déjà l’extinction des lampadaires au cœur de la nuit afin de limiter leur consommation d’énergie et limiter la pollution lumineuse.

A compter du 1er février 2023, Saint-Marcellin-en-Forez, va, en collaboration avec Loire Forez-Agglo qui est en charge de cette compétence, également sauter le pas en éteignant l’éclairage public entre 23h00 et 5h00 sur l’ensemble de la commune avec la prise en compte de la sécurité. Ainsi, la commune rejoint les 82 autres communes de Loire Forez-Agglo qui pratiquent déjà l'extinction.

Les horaires d’extinction de l’éclairage public correspondent aux heures où la circulation piétonne est la plus faible, voire nulle.
En matière de sécurité routière et de délinquance, les statistiques nationales démontrent que les conducteurs ont tendance à ralentir leur vitesse en l’absence de lumière et que les cambriolages ont plutôt lieu en journée, la nuit les malfaiteurs étant obligés de recourir à un éclairage individuel qui les rend visibles.

 

A SAVOIR

Depuis plusieurs années, la commune a investi régulièrement dans des équipements plus performants et moins consommateurs d’énergie.

De nombreux points lumineux dans le village utilisent une technologie LED avec un abaissement lumineux entre 23h et 5h dans certains quartiers.

D’importantes économies ont pu être réalisées grâce à ce programme pluriannuel de remplacement des éclairages. Cependant, en raison de la hausse des tarifs d’énergie, cette modernisation du réseau ne suffit plus et la commune doit aller encore plus loin pour diminuer sa facture énergétique.


Le sens de cette mesure ne s’arrête pas à son intérêt financier. En effet, le sur-éclairage des villes la nuit a des conséquences néfastes sur la biodiversité. Il perturbe les comportements des espèces animales nocturnes et accélère la disparition des plus fragiles.

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

image gauche

Une évaluation des résultats sera menée pour adapter les usages si besoin.
 

Téléchargement

AFFICHE